L’enseignement à distance dans la jeune Faculté d’Architecture de l’Université de Lubumbashi à l’ère de la pandémie du Covid-19 : contextualisation et perspectives

Yannick Useni Sikuzani

Université de Lubumbashi

sikuzaniu@unilu.ac.cd

La Faculté d’Architecture de l’Université de Lubumbashi (UNILU), fruit du partenariat privilégié entre l’UNILU et l’ULB, a été ouverte au mois de novembre 2018 (année académique 2018-2019) avec une année préparatoire. Au début de sa deuxième année d’existence (2019-2020), avec un seul auditoire pour deux promotions (préparatoire : 200 étudiants ; Premier Bachelier : 75 étudiants), le monde a été frappé par la pandémie du Covid-19 poussant le gouvernement congolais à fermer les universités sur la période de Mars à fin Juillet 2020. Nous présentons ici une première expérience d’enseignement à distance à l’UNILU à travers sa Faculté d’Architecture qui ne dispose d’aucun enseignant propre et dépend par conséquent des enseignants visiteurs qui ne pouvaient pas effectuer des missions d’enseignement à l’UNILU pendant la période de (post)confinement (mars à juillet 2020). Le décanat de cette jeune Faculté a été ainsi initié à l’utilisation de Google Meet, Team Microsoft et Zoom et les emails des étudiants ont été envoyés aux enseignants pour leur permettre d’inviter les étudiants à participer aux enseignements. Il a en outre été créé des groupes WhatsApp pour fluidifier la communication avec les étudiants. En premier Bachelier, durant une semaine, des étudiants ont été initiés à Google Meet et Team Microsoft, ce qui a permis de quantifier le coût et le volume de données internet à utiliser par séance de 2 à 3 heures d’une part et d’expliquer l’interface de ces outils d’autre part. Les étudiants ont suivi les cours à domicile (1 à 3 étudiants devant un ordinateur, tablette ou un téléphone android). Quant à la promotion de préparatoire, les enseignements à distance ont été organisés simultanément dans deux auditoires contenant chacun 100 étudiants et l’intervention de l’enseignant y a été projetée via un vidéoprojecteur. Bien que l’instabilité de l’électricité et de la connexion internet constitue les principales contraintes de l’enseignement à distance, cette approche permet aux étudiants d’enregistrer des vidéos des séances de cours et de les visualiser par la suite. Elle est en outre une solution aux problèmes de déficit des salles de cours que connaissent toutes les Facultés de l’UNILU. Des modalités d’évaluation des étudiants à travers ce système restent néanmoins à étudier et l’organisation des séances de discussion en présentiel des enseignants avec des petits groupes des étudiants sont à envisager.

Mots-clés : Covid-19, enseignement à distance

Laisser un commentaire